C’est avec un immense plaisir que je suis ici avec vous pour célébrer le 30e anniversaire de l’École Karaté CAMA. Les 30 ans de l’école Karaté CAMA, ce sont non seulement la réussite passant par le travail et le talent, mais aussi 30 années d’expériences humaines développées sur les bases du respect et de l’amitié. Ce sont 30 ans de passion, de fierté, de désir et dépassement de soi s’appliquant dans la vie de tous les jours.

Pour avoir assisté à de multiples activités où j’ai Germain Bisson champions-retraitevu les jeunes et les moins jeunes ayant fréquenté l’école Karaté CAMA à l’œuvre, je n’ai d’autre choix que de vous confirmer qu’ils font une différence dans notre communauté.

Les 30 ans de l’école Karaté CAMA, ce sont 30 années d’évolution d’une réputation qui n’est plus à bâtir aux niveaux régional, provincial, national ni même international. Dans la région, tous ont entendu parler de cet établissement, de cette famille. Faire partie de la famille Karaté CAMA est une expérience en soi que mon épouse et moi-même avons la chance de vivre depuis 12 ans alors que nous inscrivions nos filles, Vicky et Véronique, à leur premier cours de développement. Toute une tranche de vie!

  • Les entraîneurs de l’époque, au cours de développement : Seinsei Marcel, Roxane, Louis-Philipe, Maude, Marie-Ève, Benoit.
  • Les entraîneurs du cours de développement aujourd’hui : Seinsei Marcel, Denver, Nicholas, Jessy, Vicky et Véronique.

Aujourd’hui, 12 ans plus tard, les gens nommés sont maintenant devenus et/ou des partenaires d’entraînement, des supporters, des soigneurs, des collaborateurs, des amis, des partenaires de voyages. C’est la définition même d’une grande famille.

Durant la soirée, on vous parlera de la fierté de l’école de Karaté CAMA, et avec raison, de la réussite de ses élèves, passés et présents, de son équipe d’entraîneurs représentant cette école à de niveaux différents, de son implication sociale, éducative et sportive, des gens qui l’ont marquée comme Germain, Lyne et leurs enfants. En 30 ans, il est normal que de grandes choses se soient passées.

J’en profite pour remercier Guy Chartrand et André Desrosiers pour m’avoir appuyé dans ma démarche pour le dépôt de mise en candidature de Germain Bisson, le pilier de cette école de vie, à l’ordre de Gatineau, la plus haute distinction qu’offre Gatineau à ses grands citoyens. Maintenant Germain fait partie de la liste des grands citoyens de notre ville faisant rayonner Gatineau ailleurs dans le monde.

C’est aussi ça 30 ans de loyaux services offerts aux citoyens de notre secteur. Encore longue vie à L’École Karaté CAMA!

 

Bonne fin de soirée